Des vagues, du surf et des potes

Wind REPORT
Reporter waibe

Reporter waibe

waibe A notre arrivée l'anémo relévait 13 nds, et les vagues étaient relativement imposantes (pour moi), avec un bon mètre 50, voire un peu plus sur les grosses séries. Le vent s'est ensuite progressivement renforcé pour atteindre 15/18 nds dans les meilleurs moments, puis se radoucir en fin de session.



Souhaitant exploiter au maximum mon Aska et curieux de voir ce que je pouvais en tirer en surf, c'est elle que j'ai choisi pour cette session (le choix fut aussi bon pour les moments où le vent molissait, sa portance m'aidant à progresser rapidement vers le large et cranter sans problème). Ce fut également l'occasion de faire de la directionnelle dans des conditions un peu trapues, une première pour moi qui suis toujours sorti en TT sur océan, et qui ne suis pas un surfeur né. Et bien j'ai adoré, et je comprends New33 quand il dit que ceux qui ne possèdent pas de directionnelle ratent quelque chose. La qualité de surf est sans commune mesure avec un TT, rien à voir, et pourtant je l'aime mon TT. On cherche la bonne déferlante, on la scrute en permanence sur l'arrière, à droite et à gauche, quitte à ralentir la course pour attendre qu'elle nous rattrape et nous propulse en avant. De bonnes droites et de bonnes gauches sont apparues au milieu d'une barre souvent droite, cassante, puissante, procurant d'excellents moments de surf en compagnie de mes co-rider avec lesquels nous partagions un spot désert, et parfois la même vague...


Et l'Aska en surf, ça donne quoi ? Je dirais que ça marche très bien. J'ai eu le même ressenti que New33, elle glisse vite, très vite, et sa vitesse l'handicape dans la descente de la vague, son arrière large l'empêchant de tourner rapidement pour remonter sur la lèvre. Mais une fois qu'on a pris conscience de ce fonctionnement, on apprivoise la bête différemment : il suffit de ralentir la planche dans les descentes, en attaquant plus de biais, en enchaînant les virages, et la sensation de glisse est alors excellente. Les jibes sur la vague en sont aussi facilités, en appuyant fort sur l'arrière pour accélérer les virages. Et quand la vague gronde à 2 mètres derrière vous, qu'elle se rapproche pour vous croquer, son handicap devient alors un avantage, l'accélération et la vitesse permettant de se sortir rapidement de la mousse en tirant simplement sur la barre pour reprendre de la puissance.


En résumé, ce fut encore une très bonne session durant laquelle j'ai découvert de nouvelles sensations, une nouvelle manière de rider. J'adore...

Conditions météo à FR, Le Grand Crohot (33)

Gironde, Le Grand Crohot (33)

29 à 38 km/h

Report session

avis & commentaires

Wave & Wind reports FR, Le Grand Crohot (33)